CHARTE DES LECTEURS
Médias: Les cheminots voient ROUGE

MINI LOGO

Le 06/07/2017
Version 07 du 29/08/2018

MLVCR désigne « Médias : Les cheminots voient ROUGE »

La charte fixe un cadre de tolérance et de fonctionnement pour faciliter la gestion et l’animation de MLCVR. Elle est écrite d’une manière très claire pour qu’il ne réside aucune ambiguïté sur notre façon d’agir. Elle s'applique principalement à la page Facebook, puisque nous ne pouvons modérer les propos sur Twitter.

Chaque chroniqueur de la page a la possibilité de modérer les commentaires Facebook, de les supprimer et de bannir les utilisateurs adoptant un comportement inadapté sur notre page Facebook ou récidivant.

RAPPEL IMPORTANT – REGLE D'OR :
Nous imposons à chacun un strict respect à notre égard
. Nous n’avons pas à être des cibles de vos humeurs ou de vos rancunes fondées ou non. Tout manque de respect qui visera directement et sans équivoque les gestionnaires / chroniqueurs de la page fera l’objet d’un bannissement immédiat et d’un signalement. Les propos diffamatoires et les menaces feront l’objet d’une plainte.

AUTRE POINT IMPORTANT: 
Il est INTERDIT de commenter en insultant des personnalités publiques membres de la direction. Nous ne cautionnons pas les insultes. Si nous ne prenons pas de mesures contre les insultes, nous serions complices d'injures et nous nous exposerions à des poursuites au même titre que leurs auteurs.

Nous avons défini un filtre à insultes qui met automatiquement les commentaires en retrait si il les décèle. En plus de cette mesure, nous n'aurons aucun état d'âme à bannir définitivement une personne insultant une personnalité ou la direction. Outre l'aspect légal, MLCVR est un espace d'échanges fructueux, avec des commentaires élaborés. Les insultes n'amènent rien de fructueux.

Le respect envers les cheminots est imposé. MLCVR n'est pas un défouloir. Les commentaires dénigrant gratuitement, sans fondements les cheminots ou qui seraient de nature insultants, dégradants… seront supprimé et l’auteur sera définitivement banni sans réintégration possible.

Les commentaires dénigrant une ou plusieurs organisations syndicales sont malvenus. Nous vous demandons de respecter chaque organisation syndicale ainsi que ses idées. Ces commentaires seront modérés, supprimés. MLCVR n'a pas vocation à être le théâtre d'interminables guerres ou rivalités syndicales.

Les lecteurs fréquentant
MLCVR sont invités à consulter les mentions légales. Celles-ci sont mises en évidence en haut de la page Facebook et sont présentes dans la partie « Impressum » figurant dans l’onglet « A propos » de la page Facebook. Elles sont également postées en épinglé sur notre compte Twitter.

Les commentaires contenant une insulte, un dénigrement, un propos péjoratif, une allégation erronée envers les cheminots seront supprimées. L’auteur peut être banni si le propos est « grave » ou si le comportement se répète. Les mails ou les DM allant dans même état d’esprit ne seront pas traités.

Les commentaires haineux, racistes, diffamatoirse, pornographiques, obscènes, insultants, menaçants, clairement irrespectueux envers un membre, clairement irrespectueux envers l’équipe d’animation de MLCVR seront supprimés. L’auteur peut être banni si le propos est « grave » ou si le comportement se répète. Les mails ou les DM du même état d’esprit ne seront pas traités.

Les lecteurs et intervenants sont priés de rester courtois, correct, d’utiliser un langage courant dans ses propos, de s’efforcer d’écrire de manière cohérente.

Les lecteurs et intervenants sont priés d’adopter un comportement enclin, le cas échéant, à l’ouverture du dialogue. Nous mettrons un terme à toute discussion allant dans le sens contraire. Il est demandé de ne pas commenter « pour rien » (comme taguer des amis…)

IMPORTANT: Nous INTERDISONS la publication de de liens d'articles dans leurs commentaires. Les commentaires contenant des liens peuvent être signalés comme Spam. C'est à nous de publier les articles, et non pas aux lecteurs. Nous ne souhaitons pas que MLCVR devienne une foire avec n'importe quel article, vidéo soit publiée sans notre accord.

Les lecteurs et intervenants sont priés de respecter, dans leurs messages et commentaires, la législation et/ou la réglementation en vigueur dans l’UE.

Les lecteurs et intervenants sont responsables de leurs propos et des conséquences qui peuvent en découler.

Les cheminots ne doivent pas divulguer d'informations strictement internes.